Le Temps Qui Passe.

L’artiste explore différents techniques inédites et joue avec le temps qui passe sur la matière.Ses supports sont le métal rouillé, l’argile et le sable, entre autre. Il explore par le dessin, les empruntes et différentes textures les questions autour des espaces spatio-temporels.

Albeiro s’inspire des maîtres classiques qui subliment la lumière. Dans ses œuvres, l’artiste crée une relation entre le réel et l’abstrait en associant la permanence, le solide, comme à l’épreuve du temps et l’imaginaire, la lumière ainsi que sa discontinuité.

Les mediums et l’époque concernés de ses recherches sont le passage du temps, la mémoire du vécu et sa réalité. La luminosité des couleurs résulte de longs travaux de recherches et d’expérimentations sur leurs pigmentations, et participe à la profondeur des supports tout comme le jeu de superposition des matières.

Forme par forme, l’équilibre s’installe, les trames se forment et l’artiste exprime son intention : raconter une histoire du temps qui passe.